Au Coeur De L'islam

Assalam-U-3alaykum Wa-Rahmatullah Wa-Barakatuh
 
AccueilMerhbabikoumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Quraan
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Roqya


Partagez | 
 

 Leçon 2: Les conditions de l'attestation qu'il n'y a de divinité digne d' adoration qu'Allah (Lâ ilâha illa Allah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Um-Haadiyatoullah
Admin
avatar

Messages : 51
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 26
Localisation : Marseille

MessageSujet: Leçon 2: Les conditions de l'attestation qu'il n'y a de divinité digne d' adoration qu'Allah (Lâ ilâha illa Allah)   06.05.15 22:28

slmlkm
Première condition :



La connaissance du sens de cette attestation avec la négation et l'affirmation qu'elle comprend, qui exclut l'ignorance.



Allah ta'ala dit :



"Sache donc qu'en vérité, il n'y a de divinité (digne d'adoration) qu'Allah."

Sourate Muhammed, verset 19



D'après Uthman Ibn Affan, le Prophète salla allahou aleyhi wa salam a dit : "Quiconque meut en sachant qu'il n'y a de divinité digne d'adoration qu'Allah entre au Paradis." Rapporté par Muslim n°26
Deuxième condition :



La certitude qui exclut le doute.



Celui qui prononce cette attestation doit être totalement convaincu par sa signification. Car seule la science certaine est utile à la foi, et non les conjonctures. Qu'en est-il donc si les doutes s'immiscient dans la foi ? Allah ta'ala dit :



"Les vrais croyants sont seulement ceux qui croient en Allah et en Son Messager, qui par la suite ne doutent point et qui luttent avec leurs biens et leurs personnes dans le chemin d'Allah. Ceux-là sont les véridiques."

Sourate Al-Hujurât, verset 15



Allah a stipulé comme condition à la véracité de leur foi en Allah et en Son messager, de ne pas douter. Quant à celui qui doute, il fait partie des hypocrites, qu'Allah nous protège de l'hypocrisie. Allah azawajel dit d'eux :



"Ne te demandent permission que ceux qui ne croient pas en Allah et au Jour dernier, et dont les coeurs sont emplis de doute. Ils ne font qu'hésiter dans leur incertitude."

Sourate At-Tawbah, verset 45



D'après Abû Hurayrah, le Prophète salla allahou aleyhi wa salam a dit : "Annonce la bonne nouvelle du Paradis à quiconque, tu trouveras derrière ce mur attestant qu'il n'y a de divinité digne d'adoration qu'Allah (Lâ illâha illa Allah), le coeur convaincu." Rapporté par Muslim n°31
Allah a stipulé comme condition à l'entrée au Paradis de celui qui prononce cette attestation d'en avoir la totale certitude dans son coeur, de ne pas en douter. Or si une condition n'est pas respectée, ce qui s'y attache (ici, l'entrée au Paradis) n'est pas accordée.



Troisième condition :



L'acceptation de ce qu'implique cette attestation avec le coeur et la langue, excluant le rejet.



Allah ta'ala dit :



"Quand on leur disait : "Point de divinité (digne d'adoration) qu'Allah", ils s'enflaient d'orgueil et disaient : "Allons-nous abandonner nos divinités pour un poète fou ?"

Sourate As-Sâfât, versets 35-36



D'après Abû Mûsâ Al-Ash'arî, le Prophète salla allahou aleyhi wa salam a dit : "...Telle est la parabole de celui qui instruit dans la religion d'Allah et qui tire profit du (Message) avec lequel Allah m'a envoyé ; ainsi il apprend et enseigne. C'est la parabole aussi de celui qui se détourne (de mon message) en refusant la droiture d'Allah avec laquelle je suis envoyé." Rapporté par Al-Bukhari n°79 et Muslim n°2282
Quatrième condition :



La soumission et l'assujettissement à ce qu'indique cette attestation, excluant le délaissement.



Allah ta'ala dit :



"Et quiconque soumet son être à Allah, tout en étant bienfaisant, s'accroche certes à l'anse la plus ferme."

Sourate Luqmân, verset 22



- Le sens de "soumet son être" est : Lui obéit.



- Et celui de "tout en étant bienfaisant" est : en unifiant Allah.



- Et "l'anse la plus ferme" est : Lâ ilâha illa Allah (il n'y a de divinité digne d'adoration qu'Allah).



Et Allah azawajel dit :



"Et revenez repentant à votre Seigneur, et soumettez-vous à Lui, avant que vous vienne le châtiment et vous ne recevrez alors aucun secours."

Sourate Az-Zumar, verset 54



Abd Allah Ibn 'Amr rapporte un hadith remontant au Prophète salla allahou aleyhi wa salam : "Aucun de vous ne sera totalement croyant tant que ses penchants ne se conformeront pas au message avec lequel je suis venu." (Certains savants considèrent ce hadith comme faible alors que d'autres non. Le Sheikh fait partie de ces derniers car il le considère comme étant bon et a expliqué ses raisons.)
Cinquième condition :



La véracité qui exclut le mensonge



La personne doit prononcer cette attestation en toute véracité, le coeur convaincu de la justesse de cette parole. Mais si elle la dit avec sa langue alors que son coeur n'en atteste pas, elle est alors hypocrite et menteuse.



Allah ta'ala dit :



"Alif, Lam, Mim. Est-ce que les gens pensent qu'on les laissera dire : "Nous croyons !" sans les éprouver ? Certes, Nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux ; Ainsi Allah connaît ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent."

Sourate Al-Ankabût, versets 1 à 3



"Parmis les gens, il y a ceux qui disent : "Nous croyons en Allah eu au Jour dernier !" Tandis qu'en fait, ils n'y croient pas. Ils cherchent à tromper Allah et les croyants ; mais ils ne trompent qu'eux-mêmes, et ils ne s'en rendent pas compte. Il y a dans leurs coeurs une maladie (de doute et d'hypocrisie), et Allah laisse croître leur maladie. Ils auront un châtiment douloureux pour avoir menti."

Sourate Al-Baqarah, versets 8 à 10



D'après Anas, le Prophète salla allahou aleyhi wa salam a dit : "Allah a interdit le Feu à toute personne attestant véridiquement du fond du coeur qu'il n'y a de divinité digne d'adoration qu'Allah (Lâ ilâha illa Allah) et que Muhammed est le Messager d'Allah." Rapporté par Al-Bukhari n°128 et c'est sa version, et Muslim n°32
Sixième condition :



Vouer à un culte sincère à Allah (Al-Ikhlâs), s'opposant à l'association (As-Shirk), à l'hypocrisie (An-Nifâq) et au fait d'oeuvrer pour être vu (ostentation) ou entendu (As-Sum'a).



Al-Ikhlâs consiste à purifier ses oeuvres avec une intention saine de toute association qui pourrait les corrompre.



Allah ta'ala dit :



"Adore donc Allah en Lui vouant un culte exclusif."

Sourate Az-Zumar, verset 2



"Il ne leur a été commandé, cependant, que d'adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif."

Sourate Al-Bayyinah, verset 5



D'après Abû Hurayrah, le Prophète salla allahou aleyhi wa salam a dit : "Le jour de la résurrection, la personne qui se réjouira le plus de mon intercession sera celle qui aura attesté qu'il n'y a de divinité digne d'adoratoin qu'Allah sincèrement du plus profond de son coeur." Rapporté par Al-Bukhari n°99
D'après 'Itbân Ibn Malik, le Prophète salla allahou aleyhi wa salam a dit : "Allah a interdit le Feu à toute personne attestant qu'il n'y a de divinité digne d'adoration qu'Allah ne souhaitant par cela que le Visage d'Allah." Rapporté par Bukari n°415 et Muslim n°263
Septième condition :



L'amour de cette parole primordiale et bénie, de ce qu'elle implique et indique. Ainsi que l'amour de ceux qui oeuvrent avec et se conforment à ses conditions, et détester ce qui va à son encontre.



Allah ta'ala dit :



"Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d'Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. Or les croyants sont les plus ardents en l'amour d'Allah."

Sourate Al-Baqarah, verset 165



"Ô les croyants ! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion... Allah va faire venir un peuple qu'Il aime et qui L'aime."

Sourate Al-Mâ'idah, verset 54



D'après Anas Ibn Malik, le Prophète salla allahou aleyhi wa salam a dit : "Celui qui possède ces trois caractéristiques savourera la douceur de la foi : aimer Allah et Son Messager plus que toute chose, n'aimer autrui qu'en vue d'Allah, détester revenir à la mécréance après qu'Allah l'en a sauvé de la même manière qu'on déteste être précipité dans le Feu." Rapporté par Al-Bukhari n°16 et Muslim n°43
Les gens attestant qu'il n'y a de divinité digne d'adoration qu'Allah (Lâ ilâha illa Allah) aiment Allah d'un amour sincère. Alors que les gens de l'association (As-Shirk) aiment Allah et aiment d'autres vers Lui. (C'est-à-dire comme l'amour d'Allah ou plus encore). Or, cela est en contradiction avec les implications de l'attestation "Lâ ilâha illa Allah".



Huitième condition :



Mécroire aux Tawâghît qui est tout ce qui est adoré en dehors d'Allah, ainsi que croire en Allah en tant que Seigneur, Créateur et come étant le Seul à méditer d'être adoré.



Allah ta'ala dit :



"Le bon chemin s'est distingué de l'égarement. Donc, quiconque mécroît aux fausses divinités tandis qu'il croit en Allah saisit l'anse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Allah est Audient et Omniscient."

Sourate Al-Baqarah, verset 256



Tarîq Ibn Ashîm rapporte qu'il a entendu le Prophète salla allahou aleyhi wa salam dire : "Quiconque atteste qu'il n'y a de divinité digne d'adoration qu'Allah et mécroît en tout ce qui est adoré en dehors d'Allah, son sang et ses biens sont sacrés et son jugement appartient à Allah." Rapporté par Muslim n°23 et Ahmad n°472
Je dis quant à moi :
L'attestation qu'il n'y a de divinité digne d'adoration qu'Allah concilie négation et affirmation.



- La négation 'lâ ilâha" (Il n'y a de divinité (digne d'adoration...)) : renie tout ce qui est adoré en dehors d'Allah.



- L'affirmation "illa Allah" (..Qu'Allah) : affirme l'adoration d'Allah Seul, sans aucun associé.



Ces huits conditions ont été regroupées dans les vers suivants :



Science, certitude, sincérité ainsi que ta véracité avec...

amour, soumission et son acceptation

Ajouter à cela la huitième condition qui est le fait que tu renies...

toute chose adorée en dehors d'Allah


Pour plus de détails, il convient de se référer aux conditions de l'attestation "Lâ ilâha illa Allah" dans l'ouvrage "Ma'arij al-qabûl bi sharh sullam al-wusul ila 'ilm al-usul fi-t-tawhîd" du Shaykh Hâfidh Ibn Ahmad Hakamî, 2/418-424.

Ainsi qu'au second cours de "Ad-durûs al-muhimma li 'ammati-l-umma" du Shaykh 'Abd Al Aziz Ibn Abdillah Ibn Baz, qu'Allah lui fasse miséricorde.


_________________


_______________________________________

Email : Haadiyatoullah@gmail.com

Blog Islam : http://lislam-la-meilleure-religion.fr.over-blog.com/

Forum islam :http://au-coeur-de-lislam.forum-officiel.com/

Facebook : https://www.facebook.com/AuCoeurDeLaPaixLestine?ref=hl
Revenir en haut Aller en bas
http://au-coeur-de-lislam.forum-officiel.com
 
Leçon 2: Les conditions de l'attestation qu'il n'y a de divinité digne d' adoration qu'Allah (Lâ ilâha illa Allah)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Coeur De L'islam  :: Assalam Ou 3alaykoum Wa Rahmatullah Wa Barakatuh :: Cours D'islam :: Leçons De Tawheed-
Sauter vers: